3288

Orchestre à l'école : des élèves heureux !

Soumis par bbourdin le 10/11/2017
Culture
Orchestre à l'école : les élèves jouent de la trompette

Trompettes, clarinettes, saxophones et même caisse claire ! Jeudi 9 novembre à 10 heures à la Médiathèque Jean Prévost, les élèves de CE2 de l’école Saint-Exupéry se sont vu remettre officiellement leur instrument dans le cadre de l'opération "Orchestre à l'école". Instant d'émotion et de bonheur pour tous les enfants et leurs encadrants ! En avant la musique !

 

Des instruments pour connaître la musique !

Le 9 novembre à la Médiathèque, a eu lieu la remise officielle des instruments aux élèves, en présence de tous les partenaires du projet : l’école Saint-Exupéry, l’Éducation nationale, l’école de musique de La Glaneuse, la Ville de
Bron, mais aussi l’association nationale “Orchestre à l’école” qui a accordé une subvention. C’est la mairie de Bron qui finance le reste, notamment la rémunération des intervenants, à l’exception de Michel Marotte président de La Glaneuse qui participe bénévolement.
 

Un projet qui donne le "la"

L’école Saint-Exupéry vient de lancer son “Orchestre à l’école”, action-phare de son projet d’école 2016-2020, en lien avec l'Harmonie La Glaneuse et le soutien de la Ville de Bron. Des élèves de CE2 vont ainsi être accompagnés par des professeurs de musique de l’Harmonie pour découvrir la pratique instrumentale et apprendre à jouer ensemble !

C'est un projet porteur pour la mise en place du parcours d’éducation artistique et culturelle de l’élève, mais aussi un bon moyen de développer le plaisir d’apprendre, les capacités d’expression, l’estime de soi, l’autonomie, la rigueur…
Madame Coudry, directrice de l’école Saint-Exupéry

Également musiciens, les deux professeurs des écoles impliqués, Mélanie Bernard et Brandon Garcin, sont d’autant plus motivés par ce projet collectif. D’ici le CM2, l’objectif est de former un orchestre à part entière, et ce sans partition, selon les principes de l’enseignement par l’oralité. Quant à Michel Marotte, devant l’enthousiasme des enfants, il se projette déjà au-delà des 3 ans : « On est en train de réfléchir à créer une structure de cours de groupe au sein de l’école de musique, pour ceux qui auraient envie de continuer ».
 

Des ateliers pour se mettre au diapason

Et pour y parvenir, tous les jeudis matin, les élèves de CE2 de l’école Saint-Exupéry suivent des ateliers de musique.
La remise des instruments a d'ailleurs été précédée d'une phase de découverte des instruments en octobre : « les enfants ont ainsi l’occasion de tous les manipuler avant de faire leur choix », explique Michel Marotte.
Petit retour en arrière...
« La clarinette, on dirait un klaxon de camion ! » lâche le jeune Adam. Chacun y va de sa tentative et cette séance d’essai, conduite en tandem par Michel Marotte et Javier Camarda, ressemble à une joyeuse cacophonie, étape néanmoins indispensable pour s’approprier les instruments.
Tandis que Marie-Emmanuelle Flores assure la découverte des cuivres, du côté de l’atelier percussions, c’est Christel Bitard, intervenante municipale en musique, qui encourage les enfants à produire une suite de sons en rythme. Le résultat est plutôt encourageant pour un début, mais pour la jeune Rinède, ce sera « le saxo et rien d’autre ! ». « Ils vont pouvoir exprimer leur préférence, mais comme ils sont tous débutants, on juge aussi de leur aptitude à se familiariser avec l’instrument. La morphologie, la taille des mains notamment, peut avoir son importance », indique Michel Marotte.

Orchestre à l'école

  1. Vignette
  2. Vignette
  3. Vignette