8490

Une nouvelle jeunesse pour la MJC Louis Aragon

Soumis par bbourdin le 07/09/2018
Grands projets

Des promesses, la nouvelle MJC Louis Aragon rénovée en réserve en nombre ! Après une année hors les murs pour cause de travaux, l’équipe et les adhérents vont retrouver, dès le 12 septembre avec la reprise des inscriptions et à partir du 24 septembre avec la reprise des activités, des locaux plus accessibles, plus confortables,et moins énergivores.

Débuté en juin 2017, le “lifting” de la Maison des Jeunes et de la Culture (MJC) Louis Aragon touche à sa fin. Le 24 septembre, après une année hors les murs, les nombreux usagers vont reprendre leurs activités dans une structure totalement rénovée. Après de grands travaux menés par la Ville en 2012 - chantier qui rappelons-le a conduit à la construction d’une nouvelle aile du bâtiment et à l’ouverture de la salle de concert “Jack Jack” et de ses box à musique - la MJC a poursuivi sa rénovation avec une deuxième phase de travaux concernant l’accueil et les étages du bâtiment principal. Un chantier d’envergure - plus de 1 200 m² pour un budget total de 3,7 M d’€ - , dont l’objectif était double : moderniser ce bâtiment phare de l’Éducation Populaire datant de 1967 afin d’offrir une meilleure accessibilité, et le rendre économe sur le plan énergétique . En résumé, l’adapter aux usages actuels !

Un bâtiment plus accessible

« Rendre accessible ce bâtiment a nécessité beaucoup de démolitions intérieures », explique Gaël Jaffre, chef de projet pour le cabinet Tekhnê Architectes et Urbanistes. Rappelons qu’il se déploie sur 12 demi-niveaux ! Il a fallu intégrer :

  • une cage d’ascenseur les desservant tous, à la jonction des deux édifices
  • réaménager tout le parvis et les abords
  • créer une nouvelle entrée dans le prolongement de la galerie menant au Jack Jack, juste en face de la salle Cosmos. Elle est équipée, notamment, d’une rampe d’accès
  • bande de guidage
  • balise sonore à l’extérieur…

Tous les handicaps sont pris en compte. Un travail qui s’est appuyé sur la Charte d’accueil accessible de la Ville.

Un parcours usagers simplifié

Accessibilité veut aussi dire meilleure organisation des lieux permettant de mieux accueillir et orienter les publics. Désormais, les différentes zones sont bien identifiées.

Au rez-de-chaussée

  • Le hall d’accueil a été décalé de plusieurs mètres.
  • La zone autour de l’ancienne entrée est désormais consacrée à la bibliothèque.
  • Le bar, inversé, jouxte aujourd’hui la galerie.
  • les bureaux, la billetterie.
  • la montée et la descente par les escaliers sont séparées.

Au sous-sol

Place aux activités manuelles !

Au premier niveau

  • 5 salles de musique, dont une dédiée à la batterie et aux percussions à l’isolation acoustique renforcée, ont été créées.

Un bâtiment performant énergétiquement

Les économies énergétiques étaient le deuxième enjeu du chantier.

Nous avons procédé à une isolation par l’intérieur, plus efficace. Cette solution a permis de ne pas dénaturer l’aspect architectural qui ne manque pas de cachet. On ne fait plus ce genre de bâtiment !
Gaël Jaffré

  • toutes les menuiseries et huisseries ont été changées
  • l’électricité et la plomberie ont été remises aux normes actuelles
  • des stores extérieurs protégeant du soleil ont été prévus.
  • un système de ventilation double flux performant a été préféré à la climatisation (même si tout est prévu en toiture pour éventuellement la mettre en place à l’avenir.
  • le système de chauffage est modernisé et amélioré
  • les toitures ont été reprises
  • les façades ont été entièrement ravalées.

Au final, l’équipement souvent qualifié par les techniciens de “passoire énergétique”, fera plus de 50% d’économie énergétique !

Tout ceci en attendant une dernière phase qui s’intéressera à la rénovation de l’aile nord : dojo, gymnase et ancienne salle de spectacle. À suivre donc…

Vous n'avez pas trouvé ce que vous cherchiez ?

Rechercher

Liens utiles