3537

Une tribune Charles Tourdes au stade Pierre Duboeuf

Soumis par bbourdin le 27/11/2017
Sport
Le public était nombreux à l'occasion de la dénomination de la tribune Charles Tourdes au stade Pierre Duboeuf

Dimanche 26 novembre, la tribune du stade Pierre Duboeuf était dénommée "Tribune Charles Tourdes" en hommage à l'Adjoint au Maire disparu l'été dernier, en présence de sa famille, du Maire de Bron Jean-Michel Longueval, de la Sénatrice du Rhône Annie Guillemot et de ses nombreux amis.

Une dénomination, symbole de l'engagement de Charles Tourdes pour Bron

Charles Tourdes, Adjoint au Maire, disparaissait en juillet 2016. À sa mémoire, la tribune du stade Pierre Duboeuf a été dénommée “Tribune Charles Tourdes” à l'occasion d'une cérémonie d'hommage dimanche 26 novembre.
En accord avec la famille et les proches de Charles Tourdes, la tribune du stade Pierre Duboeuf porte désormais son nom, comme un symbole de son engagement pour la Ville, de son soutien aux associations et au sport, en particulier au club de rugby l’EMS Bron XV dont il était le Président d’honneur. Conseiller municipal depuis 1989, il était devenu Adjoint au Maire de Bron en 1995, et ce, pendant quatre mandats successifs.

Charles Tourdes, un homme de conviction

Militant du Parti communiste depuis sa jeunesse, élu de proximité, Charles Tourdes était aussi le Président du groupe Communistes et apparentés, et le doyen du Conseil Municipal de Bron. Il était un élu de proximité, qui connaissait très bien la ville pour l’avoir arpentée lors des nombreuses visites de quartier auxquelles il a participé au cours de ses différents mandats.
Il faisait de la politique et croyait en la politique, celle de la gestion de la cité, mais celle aussi des engagements, des valeurs, celles de la République qu’il défendait pied à pied lors des Conseils municipaux et autres rendez-vous de la vie publique. Liberté, Egalité, Fraternité, et Laïcité sur laquelle il ne voulait rien concéder.
Dans sa vie professionnelle, il a mené une carrière remarquée au Centre d’Étude des TUnnels (CETU) basé à Bron.
La défense du service public, l’attachement au personnel municipal étaient son credo. Tout comme sa lutte constante contre l’extrémisme était sa bataille. Lui, le fils de Déporté politique, savait que sans mémoire, il n’y avait pas de chemin possible pour demain.

Dénomination de la tribune Charles Tourdes

  1. Vignette
    (jpeg - 43.82 Ko)
  2. Vignette
    (jpeg - 43.95 Ko)