791

Extension-réhabilitation de la MJC Louis Aragon, toujours jeune !

MJC Louis Aragon
Début du projet :
Durée prévisionnelle :
5 ans
Budget :
2,760 M€
En cours
Exploitant : Cabinet Tekhnê

La MJC de Bron, ce sont 2000 adhérents, des activités réparties sur 100 cours, une quarantaine d’animateurs. Rappelons que depuis 2005, elle assure aussi le suivi de la Cyber-base située place Louis-Jouvet. Construite en 1967, la MJC Louis-Aragon, malgré un entretien régulier, avait subi l’usure du temps et des usages. Fonctionnant sur 12 demi-niveaux, sa topographie n’était pas adaptée aux personnes à mobilité réduite.
En partenariat avec la Ville de Bron, la MJC a donc défini des grands axes culturels pour guider cette restructuration.
Ceci a servi de base à l’élaboration du projet avec, dans un premier temps, l’extension qui s'est achevée en décembre 2014 et dans un deuxième temps, la réhabilitation du bâtiment existant.

L'extension avec la création d'une salle de spectacles
Première phase du projet : la création d'une extension de 700m2 supplémentaires reliés par une galerie au bâtiment existant. Elle comprend :

  • une salle de spectacles, le Jack Jack, principalement dédiée aux musiques actuelles. Modulable et polyvalente, elle peut accueillir 200 personnes assises et 400 debout, avec des loges associées. En savoir + : jackjack.fr
  • 3 box pour les répétitions musicales
  • un espace consacré à la musique assistée par ordinateur (MAO), secteur en plein essor

Un important travail a été mené sur l’acoustique du bâtiment, sur le réaménagement des espaces extérieurs et l’accessibilité globale de l’équipement.
L'objectif était également de tendre vers un bâtiment HQE (Haute Qualité Environnementale) avec :

  • toiture partiellement végétalisée, gage de confort thermique été comme hiver, et de bien-être visuel.
  • isolation thermique des murs et des fenêtres avec pour objectif, un bâtiment basse consommation
  • centrale de traitement de l'air et suivi des consommations

La réhabilitation complète du bâtiment existant
Dans un second temps, les locaux existants, soit 2500m2, seront rénovés au cours d’une opération “tiroirs” en 2 phases, permettant de perturber le moins possible le fonctionnement de l’équipement associatif.
Une concertation Ville-MJC a permis de fixer les nouvelles orientations :

  • maintien d'une priorité sur la musique mais revue, compte tenu de la création de la nouvelle salle
  • poursuite des activités de théâtre, expression corporelle, arts plastiques et FabLab, arts martiaux...
  • regrouper à l'intérieur du bâtiment les activités complémentaires
  • travailler sur le maximum de polyvalence des salles d'activités pour s'adapter aux évolutions futures
  • avoir une zone d'accueil et de petites expositions plus adaptée
  • permettre l'accessibilité aux personnes en situation de handicap
  • globalement, tendre vers un bâtiment à forte qualité environnementale

La réhabilitation sera faite en deux temps :

  • d'abord le bâtiment Sud en face du Centre nautique
  • le bâtiment Ouest, sur la rue Gaillard-Romanet, sera réhabilité plus tard