3233

Votre boîte à livres place Curial !

Place Curial
Réalisé

Une initiative des Conseils de quartier

L initiative vient des Conseils de quartier, qui ont eu l’idée de transformer en boîte à livres une cabine téléphonique britannique offerte à la Ville par Cumbernauld, en Écosse, jumelée avec Bron.

Le projet de boîtes à livres dans les rues de Bron a fait des émules ; il est devenu commun à trois Conseils de quartier :

Pour le mener à bien, la MJC Louis Aragon et la Médiathèque Jean Prévost ont proposé leur aide.

Inaugurée fin juin dans une ambiance festive, musicale, théâtrale et poétique, devant un public nombreux, la boîte à livres place Curial est la première à avoir vu le jour dans un lieu public. Depuis, les habitants fréquentent la boîte quotidiennement, empruntent et apportent des ouvrages dans une démarche dynamique d’échange. De la lecture à partager. L’écriture s’invite aussi, car la boîte-cabine fait couler de l’encre ! Françoise Gamba, habitante du quartier, a imaginé dans une nouvelle les "Trois vies", à lire ci-dessous, de la cabine téléphonique, avec dans le rôle principal, la cabine elle-même !

En Outre-Manche, la journaliste Clare Grant relate dans un article la nouvelle affectation de la cabine et les liens d’amitié entre les deux villes jumelles dans l’hebdomadaire écossais Cumbernauld News du 12 juillet. Une photo de la cabine légende : “Telephone box is now a mini library” — “La cabine est désormais une petite bibliothèque” — . Une bibliothèque sans contrepartie, solidaire, altruiste. Wonderfull, isn’t it ?

Qui vivra, lira ! 
Extrait de “Trois vies”, nouvelle de Françoise Gamba, sur la boîte à livres
“(…) Je fus inspectée, mesurée dedans, dehors avec minutie. Mon double fond fut démonté et remonté. Mon sol fut percé. Ma porte et mes parois furent agrémentées de lettres décoratives. Le fond de la cabine fut équipé de montants métalliques, de tasseaux, puis de rayonnages. Le tout fut peint du même rouge que mon toit du plus bel effet. (…) Le vingt-neuf juin 2017, ma troisième vie commence. L’inauguration de la première bibliothèque de rue dans cette ville (…) a lieu. Les techniciens m’ont solidement ancrée au sol.” Lire la nouvelle dans son intégralité