783

Ma ville durable et équitable

Off
Affiche Agenda 21
(jpeg - 102.33 Ko)

Agenda 21

En 1992 a lieu le Sommet de la Terre à Rio où plus de 150 chefs d’Etat signent un programme d’actions en faveur du développement durable pour le 21e siècle. Son nom : Agenda 21.

En France, c’est une démarche volontaire des collectivités qui fait l’objet d’une reconnaissance par le Ministère de l’Ecologie et du développement durable sous la forme d’une labellisation. En décembre 2013, la ville de Bron se voit donc remettre pour la première fois le label « Agenda 21 local France » pour 3 ans. Il est donc renouvelé en 2016.

Ce label a été obtenu suite à la réalisation de 167 actions réparties sur le court, moyen ou long terme et gravitant autour des 5 grands axes suivants.

Axe 1 / Agir en faveur du climat et des économies d’énergie

Les objectifs :

  • Réduire les émissions de Gaz à Effet de Serre (GES)
  • Développer les énergies renouvelables
  • Améliorer le réseau de transports en commun
  • Développer les alternatives à la voiture individuelle
  • Préserver la biodiversité et les ressources
  • Promouvoir le tri des déchets et le compostage.

Certains de ces objectifs ont déjà été réalisés avec notamment l’implantation de 3 stations d’autopartage qui mettent à disposition des habitants 12 véhicules électriques.

 

Axe 2 / Favoriser l’accès à la santé et à un environnement de qualité pour tous

Les objectifs :

  • Réduire les nuisances liées aux infrastructures routières
  • Améliorer la qualité de l’air
  • Favoriser l’accès aux soins pour tous
  • Agir pour la santé par une alimentation de qualité
  • Promouvoir la production locale et biologique via des circuits courts.

Depuis la rentrée 2015, les 11 groupes scolaires de Bron ont aménagé leur cantine avec des self-services et ont intégré plus largement les produits biologiques dans leurs menus. La vitesse a également été réduite à 70 km/h sur la portion de l’A43 qui traverse la ville, cette disposition est en attente de validation pour être élargie à la totalité du boulevard périphérique.

Axe 3 / Consolider les grands équilibres urbains

Les objectifs :

  • Favoriser la mixité sociale et urbaine
  • Développer les liens entre les acteurs économiques
  • Préserver les espaces verts et naturels dans les quartiers
  • Développer l’accessibilité pour les personnes handicapées
  • Construire des logements de qualité et diversifiés
  • Consolider l’économie sociale et solidaire
  • Favoriser les solidarités entre les générations

Dans ce cadre, la ville a installé des jardins collectifs et partagés dans le quartier de Terraillon et 6 Conseils de quartier ont été mis en place pour favoriser les échanges entre élus et citoyens. La rénovation urbaine des quartiers de Parilly et Terraillon poursuit également ces objectifs.

 

Axe 4 / Renforcer et favoriser l’insertion sociale et professionnelle

Les objectifs :

  • Renforcer l’offre d’accueil et les services pour les personnes âgées
  • Promouvoir les espaces d’échanges et de solidarités entre les habitants
  • Développer l’accès à l’offre municipale pour les plus fragiles et les plus démunis
  • Poursuivre le développement de l’accueil de jeunes enfants
  • Soutenir les dispositifs d’aide à l’insertion sociale et professionnelle

Un des projet déjà réalisé : Mobicité Seniors pour l’accompagnement personnalisé de ces derniers. Les personnes âgées de plus de 70 ans peuvent désormais faire le choix d’être accompagnée dans leurs déplacements  en toute sécurité et avec des moyens de transports adaptés.

 

Axe 5 / Conforter et valoriser les identités éducative, culturelle, scientifique et sportive

Les objectifs :

  • Préserver la force et la diversité du réseau associatif, sportif et culturel
  • Développer des activités culturelles pour favoriser la mixité sociale
  • Promouvoir la formation tout au long de la vie
  • Conforter et développer la politique en faveur du numérique
  • Poursuivre l’engagement de la ville pour l’égalité des femmes et des hommes
  • Développer l’éducation à la citoyenneté, l’écologie et le développement durable

Les Rencontres Scientifiques Nationales de Bron, un des événements phares de la ville permettent de relancer les débats autour d’une thématique transversale la « Ville durable, sociale et citoyenne ».

Qualité de l'air

Depuis 30 décembre 1996, il existe une loi sur l'air qui oblige à une surveillance et, surtout, à une information de la population. Concrètement, cette loi prévoit "la surveillance de la qualité de l'air, l'information du public en cas de pointes de pollution atmosphérique et la mise en œuvre, le cas échéant, des mesures d'urgence appropriées".

Ainsi, des capteurs répartis sur l'ensemble du département mesurent la quantité de dioxyde d'azote, de dioxyde de soufre et d'ozone.
Le niveau 1 ne représente pas de risque particulier et ne mobilise que les autorités préfectorales.
Au niveau 2, il est recommandé aux populations sensibles (personnes âgées, enfants, insuffisants respiratoires), d'éviter toute activité physique et sportive, de ne pas aggraver les effets de la pollution par d'autres facteurs comme l'usage de solvants, le port de lentilles oculaires ou la fumée de cigarette. Il est également conseillé de respecter scrupuleusement tout traitement médical à visée respiratoire ou de le faire adapter par un médecin.
Au niveau 3 de pollution, ces mesures s'appliquent à l'ensemble de la population.

Il est recommandé de faire régulièrement des contrôles antipollution sur son véhicule personnel. Bien souvent, on pollue beaucoup plus que ce qui est visible à l'œil nu.

Pour en savoir plus sur la qualité de l'air dans la région, vous pouvez consulter le site Internet de Coparly ou le serveur vocal au n° 0810 800 710.

Qualité de l'eau

Le rapport annuel 2015

Le rapport annuel 2015 de La Métropole de Lyon, sur le prix et la qualité des services publics de l'eau potable et de l'assainissement.

Consultez toutes les autres publications sur l'eau sur www.grandlyon.com