930

Vos démarches d'urbanisme

Off

Vous souhaitez construire ou aménager votre maison ?

Permis de construire

La construction, l’extension ou la modification d’un bâtiment même modeste, tel qu’un abri de jardin, est soumise à autorisation d’urbanisme. Les aménagements intérieurs en sont en principe dispensés.
Des exemples :

  • Vous souhaitez transférer une chambre dans le salon actuel en modifiant la porte du couloir, vous n’avez pas d’autorisation à demander,
  • Vous réaménagez votre grenier en chambre en créant une fenêtre de toit, vous devez solliciter une autorisation.
  • Vous devez solliciter une autorisation pour édifier ou modifier une clôture ou un portail.

Les changements d’affectation de bâtiment, les divisions, les aménagements de terrain sans construction ou les démolitions peuvent être également soumis à autorisation sous certaines conditions.

Les projets de faible importance sont soumis à une procédure d’autorisation simplifiée dite de déclaration préalable.
Pour toute construction nouvelle d’une surface de plancher ou d'une emprise au sol supérieures à 20 m², un permis de construire doit être obtenu, en dessous de 20 m², seule une déclaration préalable est nécessaire. Ce seuil est porté à 40 m² dans certains cas prévus par le Code de l'Urbanisme.
 

Quelle est la démarche à suivre ?

Les formulaires précisant tous les documents à joindre à une demande sont disponibles auprès de la Direction du Développement Urbain et téléchargeables sur le site du service public (lien dans les bloc "Aller plus loin").
Il est recommandé de contacter le service urbanisme dès que votre projet est assez précis pour vérifier sa compatibilité avec le règlement.

L'instruction des autorisations d'urbanisme

Les autorisations d’urbanisme sont instruites par les services de la Commune, après avis de divers services selon la nature du projet (incendie et secours, voirie …) et délivrées par le Maire dans un délai maximum, lorsque le dossier est complet (deux mois pour une maison individuelle). Les permis de certaines administrations sont instruits par la Direction Départementale des Territoires et accordés par le Préfet.

Les autorisations d’urbanisme sont instruites au regard des règles de droit public applicables en termes d’urbanisme et notamment le règlement du Plan Local d’Urbanisme.
Elles ne vérifient pas si le projet respecte les autres réglementations et les règles de droit privé. Toute personne s’estimant lésée par la méconnaissance du droit de propriété ou d’autres dispositions de droit privé peut donc faire valoir ses droits en saisissant les tribunaux civils, même si l’autorisation respecte les règles d’urbanisme.
Toute autorisation est affichée en mairie et doit être affichée par le propriétaire sur le terrain objet de la construction, pour assurer l’information des riverains. Dès lors, le dossier peut être consulté à la Direction du Développement Urbain. Il est cependant fortement conseillé pendant l’instruction de la demande de faire part de ses intentions à ses voisins, ne serait-ce que pour préserver des relations de bon voisinage.

Quel recours ?

Au cas où un voisin ou ayant droit estimerait que l’autorisation délivrée n’est pas conforme aux règles d’urbanisme applicables, il peut effectuer dans un délai de deux mois un recours gracieux auprès du Maire, et/ou contentieux auprès du tribunal administratif de Lyon, à titre personnel ou par l’intermédiaire d’un avocat. 

 

Autorisation d'habitat