801

Budget / Finances

Off

À chaque début d’année, le Conseil Municipal de Bron est amené à voter le budget de la commune. Ce budget, appelé Budget Primitif ou BP, prévoit les dépenses nécessaires à la Ville de Bron pour assurer ses missions de service public et le développement de la commune, en fonction des recettes que la commune doit percevoir au cours de l’année.

Les principaux chiffres du budget 2020 voté lors du conseil municipal du 3 février 2020

À l’ordre du jour du Conseil municipal du 3 février dernier, le budget de la Ville a été adopté. Il s’élève à 51,8 millions d’euros pour 2020. Présenté publiquement, il est conforme aux grandes lignes du débat sur le rapport d’orientation budgétaire de décembre dernier et en confirme les orientations pour ce mandat :

  • pas d’augmentation des taux d’imposition communaux jusqu'à la fin du mandat
  • maîtrise des dépenses de fonctionnement
  • conservation d’une épargne pour financer l’investissement
  • recours à l’emprunt en respectant les grands équilibres financiers tout en veillant à maintenir la capacité de désendettement en deçà de 10 ans.

Le budget 2019, en travaux...

Lors du vote du budget, la Ville s’est notamment engagée sur :

  • l’achat du bâtiment de la CPAM (910 000 €)
  • le remplacement de la pelouse synthétique du stade Léo Lagrange (420 000 €)
  • des travaux d’agrandissement dans les écoles (400 000 €) et lancement des études pour l’extension du groupe scolaire des Genêts (250 000 €)
  • le développement de la vidéoprotection (402 500 €)
  • l’aménagement du terrain Martin/Métral (375 000 €)
  • le déménagement de la crèche “Les Diablerets” (300 000 €)
  • l’optimisation et la rénovation du parc de véhicules du fait de l’application de la Zone à Faibles Émissions (250 000 €)
  • la transformation du vestiaire de l’Espace Albert Camus (210 000 €)
  • la rénovation des toitures du Gymnase André Boulloche (180 000 €)
  • lancement des études et de la maîtrise d’oeuvre pour l’extension de l’Espace Jacques Duret (150 000 €)
  • expérimentation pour l’adaptation des bâtiments des écoles à la canicule (80 000 €)
  • poursuite des travaux d’accessibilité dans les bâtiments municipaux (Agenda d’Accessibilité Programmée – Ad’AP) (128 000 €)

La répartition des recettes et des dépenses