998

Etape 2 - La Maison Forte

Off

Saint-Priest possède un fier château juché sur un coteau. Saint-Pierre-de-Chandieu, des remparts visibles à des lieues à la ronde. Lyon, les tours altières du château de Lamothe, vers La Part-Dieu. Et Bron alors ? Serait-elle privée de pont-levis et de créneaux ? Au Moyen Age, notre ville disposait pourtant de ses propres seigneurs ! Dès l’aube du 13e siècle, les sires de Bron fleurissent sur les parchemins contemporains du roi saint Louis. Certains donnent même du fil à retordre aux archevêques de Lyon, pourtant mille fois plus riches. Pour retrouver l’ancienne résidence de ces bouillants chevaliers, il faut arpenter les rues autour de l’église Saint Denis et de la place Curial. Les plaques posées sur les avenues Camille-Rousset et de-Lattre-de-Tassigny annoncent la couleur : « rue de la Tour Pointue » dit l’une ; « rue de la Maison Forte », répond sa voisine. Par-dessus les clôtures, émerge le toit d’une bâtisse nettement plus grosse que les autres maisons du quartier, avec ses deux étages et ses six cheminées. Les 19e et 20e siècles l’ont certes rendue banale, en la couvrant d’un crépi anonyme et en démolissant la tour pointue qui lui donnait ses lettres de noblesse. Pourtant, c’est bien là qu’habitaient les seigneurs de Bron.

Leur demeure n’avait rien d’un château de Septème ou de Saint-Quentin-Fallavier. Ceux-là appartenaient aux comtes de Savoie puis aux dauphins de Dauphiné, dont la puissance se mesurait à l’ampleur de leurs remparts. Ces grandioses places-fortes quadrillaient le territoire pour le défendre et l’administrer. Entre les mailles du filet se dressaient des édifices de moindre envergure, habités par une petite noblesse soumise aux grands seigneurs : les maisons fortes. Celle de Bron était du nombre. D’après des plans datant du 18e siècle et de 1812, la maison forte brondillante était entourée d’un mur d’enceinte rectangulaire, probablement précédé de fossés, et qui était renforcé aux angles par des tours rondes - dont la fameuse « tour pointue ». La porte principale s'ouvrait face à une majestueuse allée bordée d’arbres s’étirant jusqu’au chemin des Balmes, à Parilly ; la rue d’Alsace-Lorraine en est la lointaine héritière. Les communs - grange, étables, cellier, hangar abritant "un vieux carrosse jaune" - occupaient la partie ouest et sud de l’enceinte, mais ont tous disparu. Le bâtiment principal s’élevait côté nord, et lui a subsisté jusqu’à nos jours. Un acte de 1754 le décrit dans ses moindres détails. La maison forte des seigneurs de Bron possédait deux étages. Le rez-de-chaussée accueillait la grand-mère du seigneur, Gabrielle de Menon de Ville. Il comptait à lui seul huit pièces, excusez du peu : une cuisine jouxtant un dortoir pour les domestiques ; une chambre pour Madame, aux murs couverts de tapisseries et de tableaux de famille ; un cabinet de toilette ; une salle à manger doublée d’une « salle de compagnie » on ne peut mieux meublée, où se rassemblait tout le gratin brondillant ; un boudoir voué aux heures de solitude de la noble dame ; enfin une chambre à coucher. Réservés au maître des lieux, les étages étaient à l’image du rez-de-chaussée. Mais Monsieur du Bron ne les occupait que durant l’été, car il passait le reste de l’année à Lyon, dans son hôtel particulier situé à l'emplacement de l'actuel opéra. Peut-être construite dès le 13e siècle, aujourd’hui découpée en copropriétés, la maison forte de Bron incarne la mémoire de ces aristocrates qui l'occupèrent pendant près de 700 ans.

 

 

Pour aller à l'étape suivante :

  • Tram T5 ou bus C15, arrêt De Tassigny-Curial
  • Depuis la Maison Forte, prendre la rue de la Maison Forte en direction du nord
  • Arrivé sur l'avenue Camille-Rousset, tourner à droite et aller jusqu'à la place Curial, au carrefour de la rue de la Pagère et de l'avenue François-Mitterrand
  • S'arrêter sur la place, en face de l'église

Ajouter un commentaire

En cours de chargement...
Un nombre illimité de fichiers peuvent être transférés dans ce champ.
Limité à 10 Mo.
Types autorisés : png, gif, jpg, jpeg.
Un nombre illimité de fichiers peuvent être transférés dans ce champ.
Limité à 10 Mo.
Types autorisés : txt, pdf, doc, docx.
12 + 0 =
2

Illustrations

  1. Vignette
    (jpeg - 162 Ko)
  2. Vignette
    (jpeg - 128.48 Ko)
  3. Vignette
    (jpeg - 136.47 Ko)

Participez !

En photos

#bronpatrimoine

Postez vos photos via votre compte Instagram avec les hashtag #bronpatrimoine, #bronmemoire et #bronnature et vous les verrez peut être publiées sur cette page des Chemins des savoirs.

Aucun commentaire disponible.

 

Postez votre contribution

Une anecdote, un souvenir, une histoire, une image à partager sur la mémoire, le patrimoine ou la nature à Bron, envoyez-nous vos contenus via le formulaire ci-dessous et ils seront peut-être publiés sur le site de la Ville !